Monde des morts et spiritualité des vivants

Le domaine funéraire est un témoin précieux, bien que partiel et souvent méconnu, du monde des vivants. À l’âge du Bronze, il exprime les transformations d’une société de plus en plus complexe, où les humains, inégaux dans la vie, demeurent inégaux dans la mort. Il reflète aussi leur relation avec le monde des dieux, que quelques rares traces archéologiques illustrent sans expliquer.