Des fortifications grandeur nature

Tombé dans l’oubli après son démantèlement à la fin du XVIIe siècle, le Fort Saint-Sébastien a ressurgi en 2011 à l’occasion de travaux d’aménagement dans la plaine d’Achères. Il a accueilli jusqu’à 30 000 soldats à la manœuvre au sein de deux camps successifs.