MAGI logo

MAGI

Programmes de recherche / Projet financé par l’ANR
Axe de recherche :
Hors Axe
Responsable(s) :
FRÈRE Dominique (Université de Bretagne-Sud, UMR 8546 AOROC)

Participants : BARBIER-PAIN Delphine (Inrap, UMR 6566), CHEREL Anne-Françoise (Inrap, UMR 6566), GARNIER Nicolas (Laboratoire Nicolas Garnier), HANNI Catherine (CNRS, Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon - ENS de Lyon), MARINVAL Philippe (CNRS, UMR 5140) 

Année(s) :
2013-2015 (36 mois) / Participation Inrap 2014 à 2016
Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Hauts-de-France, Occitanie
Mis à jour le
20 mars 2018

Manger, boire, offrir pour l’éternité en Gaule et Italie pré-romaines. Archéologie des offrandes funéraires de produits biologiques dans les cultures celtes, étrusques, italiques et phénico-puniques (VIe s. -Ier s. av. J.-C.).

Présentation du projet

Pour plus d'informations sur le projet : http://www.bioarchaeo.net

Le programme MAGI vise à apporter aux archéologues des données scientifiques qui leur sont habituellement inaccessibles car se présentant sous une forme trop dégradée pour être identifiable par les moyens habituels, à l’échelle microscopique ou moléculaire. 

La carpologie et la palynologie apportent un éclairage direct sur certaines catégories d’offrandes telles les fruits ou les graines, et peuvent apporter des indices sur des produits organiques moins visibles comme les boissons fermentées (vin, bière et hydromel en particulier) et les préparations alimentaires. Indices qui demandent à être confirmés par le recours à d’autres méthodes. 

C'est le croisement de différentes méthodes scientifiques (carpologie, palynologie, chimie organique et paléogénétique) pour identifier des contenus biologiques déposés dans les tombes et dans leur environnement immédiat, qui constitue la problématique phare du programme Magi, avec comme enjeu principal l'accès à des informations inédites sur des caractéristiques habituellement méconnues des rituels funéraires (les offrandes de produits biologiques par définition fortement dégradables) et comme autre enjeu la connaissance de transferts culturels concernant l'usage funéraire de produits biologiques à l'échelle de l'Italie et de la Gaule préromaines. 

Les objectifs : 

  1. La mise en place d’une méthodologie analytique pluridisciplinaire, du prélèvement à l’interprétation des résultats ;
  2. L’identification et la caractérisation des offrandes funéraires de matières organiques et de produits biologiques au sein de quatre grandes cultures historiques ;
  3. La résolution de problématiques archéologiques liées à la fonction et à l’usage de catégories précises de contenants en céramique, en verre et en métal ;
  4. La connaissance des échanges de produits biologiques liés à l’alimentation et à l’entretien du corps et leurs significations culturelles et économiques au sein de quatre grandes cultures.

Ce projet fait partie du programme ANR : Blanc - SHS 3 - Cultures, arts, civilisations (Blanc SHS 3) 2012

NATURE DE LA PARTICIPATION Inrap

Le programme MAGI collabore depuis 2014 avec les bases Inrap de Nîmes, Toulouse et de Cesson-Sévigné. Les résultats des analyses biochimiques de contenus de céramiques de l’âge du Fer se sont révélés très intéressants et porteurs d’informations inédites et de nouvelles problématiques sur les fonctions des vases. La mise en place des nouvelles techniques (pollen washes), l’interprétation et la contextualisation des résultats des analyses, demandent un travail collectif et pluridisciplinaire de grande ampleur avec une très bonne connaissance des contextes et du matériel archéologiques. La participation de spécialistes de l'Inrap (céramologue et palynologues) s'avère indispensable à la phase de synthèse des résultats et de la publication finale.

Dans le cadre de ce programme, différentes manifestations ont été organisées avec la collaboration de l'institut :

  • formation/table-ronde et séminaire à Quimper et Lorient en février 2014 ;
  • école thématique du CNRS à Vannes du 1er au 5 juin 2015 intitulée "produits biologiques de la Protohistoire à l’époque moderne : nouvelles approches (alimentation, soins du corps, artisanat, échanges)" et séminaire ;
  • colloque de synthèse de l’ANR organisé à l'École Française de Rome les 16, 17 et 18 novembre 2015 et intitulé "Les produits biologiques en Italie et Gaule préromaines
    (produits alimentaires, médicinaux, magico-religieux, cosmétiques)
    " ;
  • ​séminaire organisé du 9 au 10 novembre 2016, à l'Université Bretagne Sud (Lorient) : Substances aromatiques, cosmétiques et médicinales pour les morts, de la protohistoire à l’époque moderne
Contact(s)

Dominique FRÈRE
​Université de Bretagne-Sud
UMR 8546 – AOROC (Archéologies d'ORient et d'OCcident)
frere [at] univ-ubs.fr

Partenaire(s)
ANR logo
AOROC logo
Laboratoire Nicolas Garnier logo
Centre Jean Bérard (CJB) logo
Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM) logo