La révolution néolithique et les mythologies de la faute

Publié le jeudi 24 septembre 2009 · Mis à jour le vendredi 17 septembre 2010
La révolution néolithique dans le monde. Aux origines de l’emprise humaine sur le vivant
The Neolithic Revolution and the Mythologies of the Fault

par Roland Schaer


Durée

22'13''
Quelques textes fondamentaux de notre tradition culturelle portent en eux la «trace mnésique» de la révolution néolithique. Ainsi en est-il de la Genèse, qui raconte un événement fondateur au cours duquel Adam et Eve, chassés du jardin d'Eden, se voient contraints de tirer de la terre leur subsistance « à la sueur de leurs visages », et engendrent Caïn le cultivateur et Abel le pasteur. Ainsi en est-il de plusieurs textes d'Hésiode, ceux qui évoquent l'Age d'Or, où les hommes étaient les commensaux des dieux et menaient une vie d'oisiveté, ou ceux qui racontent la querelle entre Zeus et Prométhée, épisode qui inaugure un nouveau « partage » entre immortels et mortels. L'objet de ces récits, c'est la construction d'une ontologie « verticale », d'une échelle des êtres qui place l'humain au milieu, entre le divin et l'animal. Dominant désormais le monde des autres vivants, eux-mêmes hiérarchisés entre domestiques et sauvages, l'homme s'arrache à l'animalité pour accueillir une partie d'entre eux dans la sphère de la culture. Pour prix de cette exception, il se trouve placé sous l'empire des dieux et rejeté de l'ancienne proximité. Il porte désormais le poids de sa condition de mortel. Pourquoi, pour légitimer cette emprise sur des vivants, faut-il que cette nouvelle condition soit le châtiment d'une faute ?
Roland Schaer, normalien et agrégé de philosophie, a été enseignant en philosophie, professeur à l'école du Louvre et a donné des cours d'éthique de sciences à l'espace Éthique de l'Assistance publique. Il a occupé les postes de directeur de l'institut français de la Haye, directeur du développement culturel à la Bibliothèque nationale de France (Paris) et chef du service culturel du musée d'Orsay. Il est actuellement directeur du département Sciences et société et délégué aux affaires scientifiques à la Cité des sciences et de l'industrie.

PODCAST ARCHÉOLOGIE

Inrap : podcast vidéo colloque 2008 “La révolution néolithique dans le monde“