Quand l’archéologie découvre des reines mérovingiennes oubliées. Que sait-on de Wisigarde, Bathilde ou Arégonde ?

Publié le mercredi 12 décembre 2012 · Mis à jour le samedi 23 février 2013
Avec Patrick Périn, médiéviste, spécialiste du premier moyen-âge, directeur du musée d'archéologie national
Le Salon noir, France Culture, le mercredi de 14h30 à 15h 
Par Vincent Charpentier
Émission du 12 décembre 2012
Quel est l’apport de l’archéologie à la grande histoire du Moyen Âge ? Dans ce spécial « archéologie royale », le Salon noir se penche sur le passé et les dépouilles de Wisigarde, probable reine lombarde et fugitive épouse de Théodebert Ier, d’Arégonde (vers 580 de notre ère), ou de Bathilde, reine dont les reliques ont été fouillées voici quelques années.

PODCAST AUDIO "Le Salon noir"

Zoom:
Wisigarde épouse du roi Théodebert Ier