Les premiers colons néolithiques connaissent sans doute une structure sociale égalitaire. Elle se complexifie au Néolithique moyen avec l’apparition de catégories sociales induites par de nouveaux modes d’exploitation du territoire.

Mis à jour le
02 décembre 2016

L’étude des vestiges de villages du Néolithique ancien (5800 à 4600 avant notre ère) montre que les tout premiers colons sont peu nombreux. Leur mode d’habitat - des hameaux épars, constitués de maisons communautaires - indique une organisation sociale de type égalitaire.

Au Néolithique moyen (4600-3800 avant notre ère), cette structure sociale est sensiblement modifiée.

En effet, la sédentarisation, la pratique extensive de l’agriculture et la pression croissante exercée sur le milieu naturel incitent probablement les groupes humains à s’approprier peu à peu les territoires où ils sont installés. En corollaire, il faut pouvoir conserver ces espaces et faire accepter aux groupes voisins cette prise de possession du territoire. La protection la plus efficace, basée sur la force du nombre, implique que les membres d’une communauté soient capables de faire corps autour d’une autorité ou d’une élite.