Le genre Homo évolue et se diffuse depuis le berceau africain : d’abord en direction de l’Eurasie, puis, à différentes époques, vers tous les continents.

Mis à jour le
15 février 2016

Le Paléolithique inférieur voit l’expansion du genre Homo depuis l’Afrique sur tout l’ancien monde. La dynamique de cette diffusion est complexe. En l’état actuel des données, l’Extrême-Orient semble être colonisé par les hominidés bien avant l’Europe de l’Ouest. Cette expansion s’accompagne de mutations techniques et d’adaptations aux contraintes locales, qui s’expriment de manière variée. Ainsi, l’Acheuléen, industrie lithique caractérisée par la fabrication de bifaces, apparaît vers 1,8 million d’années en Afrique de l’Est, et se diffuse de manière discontinue à travers le monde en adoptant des caractères régionaux très marqués.

http://www.inrap.fr/sites/inrap.fr/files/styles/article/public/thumbnail...

Ensemble de quatre bifaces trouvés dans le niveau acheuléen, datant d'environ 300 000 ans, Étricourt-Manancourt (Somme), 2012.
Ces outils ont dû servir de couteaux de boucherie, hypothèse qui devra être confirmée par une étude tracéologique.

© David Hérisson, Inrap

Au Paléolithique moyen, sur toutes les terres habitées, et chez tous les types d’hominidés, on observe la même recherche d’outils appointés et de couteaux, obtenus selon des méthodes parfois comparables. Parallèlement, aux alentours de - 200 000 ans, apparaissent en Afrique les premières traces de l’Homme moderne. Cet hominidé, mieux adapté à un climat tempéré, va proliférer à travers le monde via le Proche-Orient. Dans cette région, Néandertaliens et Hommes modernes partagent la même zone géographique pendant plusieurs milliers d’années, et produisent les mêmes industries lithiques.

À la fin du Paléolithique moyen, en Afrique du Sud, apparaissent des caractères techniques que l’on retrouvera au Paléolithique supérieur sur tous les continents : outils composites comprenant des microlithes, outils en os, objets de parure.

Le Paléolithique supérieur correspond à l’expansion de l’Homme moderne (Homo Sapiens Sapiens) à travers le monde. Cette période voit le développement de l’industrie osseuse, et d’innovations techniques comme la microlithisation d’une partie de l’outillage en silex pour

la fabrication d’outils composites (armatures de projectiles). Les manifestations artistiques sont fréquentes.