Livrets
5
Score : 5 (1 vote)
Mis à jour le
11 juillet 2016
Collection
Mémoire de fouilles

« Mémoire de fouilles » est une collection de livrets conçus par des archéologues de l’Inrap, à destination du grand public, dans le cadre d’un partenariat avec une collectivité territoriale ou un aménageur. Dotés d’une riche iconographie (plans, illustrations, photos…), ils restituent les découvertes liées aux fouilles qui ont eu lieu sur un territoire et présentent les résultats les plus novateurs de la recherche archéologique.

Auteurs des textes : Martin Pithon, Inrap, avec la collaboration de Maxime Mortreau et Élodie Cabot, Inrap et François Comte, Ville d’Angers.
Coédition Inrap / Ville d'Angers
mémoire de fouilles - Angers, 2016

Ce « Mémoire de fouilles », coédité par l'Inrap et la ville d'Angers, retrace l'histoire d'Angers pendant l'Antiquité.

Dès le XVIIe siècle des passionnés collectent des « antiquités » à Angers. Après le temps des antiquaires, l’archéologie se professionnalise. Depuis les années 1970, l’archéologie préventive intervient à Angers en préalable aux aménagements de la ville. Sans empêcher son évolution et sa modernisation, elle permet d’en améliorer la connaissance. Mais si la ville médiévale est familière aux Angevins, qui en côtoient les vestiges au quotidien, pour l’Antiquité c’est une autre histoire. Et c’est l’objectif de ce livret de dévoiler Iuliomagus, une cité sous l’influence de Rome dès le Ier siècle de notre ère. Bâtiments publics, maisons luxueuses, présence militaire, vie quotidienne, vie et mort, religion … autant de thèmes qui apparaissent sous l’éclairage nouveau de l’archéologie et tracent un portrait inédit de la ville du début de notre ère jusqu’à l’Antiquité tardive.

Accès au livret (format pdf)

Sommaire

1 - La naissance de l’archéologie angevine
2 - De l’oppidum gaulois à la ville romaine
3 - La ville remodelée
4 - Des militaires romains à Iuliomagus
5 - La religion et la mort
6 - Iuliomagus devient Civitas andecavorum

La ville d’Angers

Depuis plus d’une trentaine d’années, Angers mène une politique culturelle active qui conjugue les projets urbains, la qualité de vie et la conservation du patrimoine. C’est pourquoi la Ville s’est engagée, dès 1986, dans l’obtention du label Ville d’art et d’histoire, lequel valorise les travaux de recherche sur le patrimoine, paysager, bâti et archéologique. Le projet local d’urbanisme intercommunautaire en cours et le futur secteur sauvegardé participent à cette ambition de révéler l’identité historique d’Angers, notamment à travers les nombreuses campagnes d’archéologie préventive.

Mai 2016
39 p.

Gratuit
Année :
2016
Contact :

Bénédicte Hénon-Raoul
Direction du développement culturel et de la communication, Inrap
Tél. 01 40 08 80 05
benedicte.henon-raoul [at] inrap.fr

Partenaire