Contact

Marie-Christine Carle
Direction du développement
culturel et de la communication
Inrap
Tél. 01 40 08 80 53
marie-christine.carle@inrap.fr

Visite guidée

Présentation de l'exposition par Esther Gatto, anthropologue à l’Inrap
Vendredi 7 juin 2013, à 12 h 30.

MOTS CLÉS
Exposition
Protohistoire
Auvergne
Cultes et pratiques funéraires

Enquête au musée. Autopsie d’une sépulture gauloise

du 17 avril 2013 au 29 septembre 2013
au musée Bargoin, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Musée Bargoin
45 rue Balainvilliers
63000 Clermont-Ferrand.
Tél. : 04 73 42 69 70.
www.museebargoin.clermont-ferrand.fr
Gratuit.
Du mardi au samedi, de 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h.
Le dimanche, de 14 h à 19 h.
Cette exposition est proposée gratuitement dans le hall du musée et retrace l’aventure de la fouille de la sépulture de Sarliève.
En 1924, l’exploitation d’une sablière, appartenant à M. Bonnabry, au lieu-dit Pont-de-Sarliève à Cournon-d’Auvergne, a permis la mise au jour d’au moins cinq inhumations gauloises. Les découvertes réalisées entre 1924 et 1931 ont donné lieu à des fouilles, destinées à favoriser des observations archéologiques sur le terrain. Finalement, 15 à 16 sépultures appartenant probablement à la même nécropole auraient été mises au jour. Une des sépultures gauloises, prélevée en bloc sur le terrain, a été vendue au musée Bargoin en 1932. Elle y est restée exposée dans une vitrine durant 80 ans.

Comme elle présentait des signes de dégradations irrémédiables, le musée a fait appel à une équipe d’archéologues de l’Inrap - Esther Gatto, archéo-anthropologue et Yann Deberge, protohistorien - pour réaliser sa fouille en public au cours des Journées nationales de l’Archéologie 2012.

Les analyses effectuées dans les laboratoires de l'Inrap ont démontré l'importance de cette sépulture, tant au niveau des pratiques funéraires qu'en terme d'apports contribuant à enrichir un corpus d'objets mal représenté en Auvergne.