Dernière modification
14 mars 2017

La redécouverte de l’ouest de la Gaule

Depuis une quinzaine d’années, à la faveur d’aménagements routiers et ferroviaires, d’importants chantiers de fouilles archéologiques préventives ont permis de parfaire nos connaissances et de confirmer qu’avant les Gallo-Romains, les Gaulois ont laissé en héritage tout un réseau de fermes, de villes et de petites bourgades émaillant la Bretagne et les Pays de la Loire. Cette redécouverte de l’ouest de la Gaule, a permis de révéler une organisation humaine et économique de l’espace basée sur très grande complémentarité entre les villes et les campagnes et un urbanisme structuré de cités, lieux d’échanges et de pouvoirs.

L’apport des découvertes archéologiques récentes

En 2009, le site de Moulay est redécouvert. On connaissait depuis longtemps à cet emplacement un petit bourg gaulois de 12 ha, dont le rempart est encore bien visible dans le village actuel. Des fouilles menées par l’Inrap de 2009 à 2011 révèlent qu’il s’agit en fait d’un oppidum de plus de 130 ha, soit l’une des dix plus grandes de Gaule.  S’appuyant sur cette découverte majeure, l’exposition dresse le portrait des villes gauloises en abordant leur organisation, leur relation aux territoires environnants et les activités qui s’y développent.

Une exposition labellisée d’intérêt national

Cette exposition, déclarée d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication, vient conforter des collaborations nombreuses entre l’Inrap, le Conseil départemental et le musée archéologique de Jublains, en faveur de la valorisation du patrimoine archéologique.


 

Affiche_Jublains

Jusqu’au 2 avril 2017
Au musée archéologique départemental
13 rue de la Libération
53160 JUBLAINS