La Cité de la musique présente, dans le cadre de l'exposition « Lénine, Staline et la musique », un ensemble de fragments des bas-reliefs de Joseph Tchaïkov, mis au jour en 2009 par une équipe d'archéologues de l'Inrap, à Baillet-en-France (Val d'Oise).

Dernière modification
19 février 2016

Ces bas-reliefs monumentaux représentant un groupe de musiciens et de danseurs, s'inscrivent remarquablement dans le propos de cette manifestation où ils permettent notamment d'évoquer le pavillon soviétique de 1937. Ils sont accompagnés d'un documentaire original de Jean-Paul Fargier, qui retrace les conditions de leur exhumation, de leur restauration et de leur exposition. 

Une découverte inattendue

À l'occasion de la transformation du parc du château de Baillet-en-France (Val-d'Oise), une équipe de l'Inrap dirigée par François Gentili découvrait en 2004 dans la glacière du château, les restes démantelés des bas-reliefs de Joseph Tchaïkov (1888-1986)  qui ornaient  en 1937, les deux massifs latéraux du pavillon soviétique de l'exposition internationale des Arts et Techniques de la Vie moderne, au Trocadéro, à Paris.

Un destin contrarié

Face au pavillon de l'Allemagne nazie coiffé d'un aigle, le pavillon soviétique était surmonté de L'Ouvrier et la Kolkhozienne, une gigantesque sculpture en acier de Véra Moukhina figurant un couple brandissant faucille et marteau. À l'issue de l'exposition internationale, la sculpture de Moukhina rejoint Moscou tandis que les reliefs de Tchaïkov sont offerts par les Soviétiques à l'Union fédérale de la métallurgie CGT qui les installe dans le parc du château qu'elle vient d'acquérir à Baillet-en-France. Lieu de loisirs sous les premiers congés payés, confisqué dès 1939, la propriété devient un centre de jeunesse pétainiste. Au printemps 1941, avec la rupture du pacte germano-soviétique, les reliefs, considérés comme des symboles du bolchevisme, sont détruits à la masse. Remisés après-guerre dans la glacière, ils tombent dans l'oubli. Le château est détruit dans les années 1980.

Une oeuvre originale présentée à la Cité de la musique

En 2009, l'équipe de l'Inrap fouille et exhume les fragments du monument. À partir du 12 octobre 2010, une partie de cette oeuvre de Joseph Tchaïkov, un ensemble monumental de musiciens et de danseurs, est présentée dans la Rue musicale de la Cité de la musique à l'occasion de l'exposition « Lénine, Staline et la musique ». 
Réalisés dans un style précurseur du réalisme socialiste par le sculpteur ukrainien Joseph Tchaïkov, ces bas-reliefs de béton armé, représentent les peuples de l'URSS. Témoin des rapports étroits entretenus par le mouvement ouvrier français avec l'Union soviétique, cette oeuvre permet de redécouvrir un artiste que son oeuvre « officielle » postérieure avait conduit à dédaigner. Issu du monde juif traditionnel, formé au métier de scribe, Tchaïkov étudie la sculpture à Paris dans les années 1910 à la Ruche. À la faveur de l'effervescence révolutionnaire, il crée une expression artistique originale avec des artistes comme El Lissitsky ou Chagall, enseigne aux Ateliers supérieurs d'art et technique avec Rodtchenko ou Tatline, avant d'évoluer vers le réalisme socialiste.

La restauration des reliefs, propriété de la commune de Baillet-en-France, a été réalisée sous la responsabilité scientifique de Chantal Quirot, restauratrice au musée national d'Art moderne, et d'Elisabeth Marie-Victoire du Laboratoire de recherche des monuments historiques, par Denis Chalard et son équipe, grâce au concours financier de la ville de Baillet-en-France, du département du Val-d'Oise, de l'Institut national de recherches archéologiques préventives et de la cité de la Musique.

L'ensemble des reliefs sera visible au musée archéologique départemental du Val-d'Oise dans le cadre de l'exposition « Ruines et vestiges » en 2011à Guiry-en-Vexin.
« Lénine, Staline et la musique »
Exposition du mardi 12 octobre 2010 au dimanche 16 janvier 2011
Cité de la musique
221, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris
01 44 84 44 84
www.citedelamusique.fr
Contact(s) :

Mahaut Tyrrell
chargée de communication médias
Inrap, pôle partenariats et relations avec les médias
01 40 08 80 24
mahaut.tyrrell [at] inrap.fr