Tubes à essai contenant les mollusques et coquillages étudiés sur les sites de Caours et Amiens-Renancourt.
Événements

Réalisée en partenariat avec l'Inrap et labellisée « 20 ans de l'Inrap », l’exposition En matières de Préhistoire ouvre ses portes le 26 février au musée archéologique de l’Oise. Elle nous invite à découvrir comment les Hommes préhistoriques ont utilisé différentes matières naturelles et organiques pour construire leur habitat et organiser leur vie quotidienne.

Dégagement d’un tibia de cheval.
Les découvertes

Une fouille programmée, dans le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, a révélé un site paléolithique encore plus ancien (entre 14 520 et 23 200 ans avant le présent) que les autres occupations magdaléniennes déjà identifiées à proximité. La fouille fait l'objet d'un ambitieux programme de médiation culturelle et scientifique auprès des habitants du quartier.

Sépulture d'un jeune individu de l'époque néolithique.
Les découvertes

Au Mas de Vignoles, dans la plaine de Nîmes, l'Inrap fouille une zone de 4,5 hectares et met au jour des occupations qui s’échelonnent de la Préhistoire jusqu’à l’Antiquité. Les vestiges, pour l'essentiel datés du Néolithique moyen (4700-3500 avant J.-C.),  documentent l'habitat, l'artisanat et les rites funéraires de populations se rapportant à la culture dite du Chasséen, rarement appréhendée sur une aussi vaste surface dans une région connue surtout pour ses sites antiques.

couv_hagard_page_a_page-2.png
Événements

Hagard, le personnage central de la BD imaginée par Gilles Prilaux, est un collégien, petit « enquêteur de l’histoire ». Dans ce second numéro, Panique au Paléolithique, il est propulsé dans un lointain passé sur trois hauts lieux de la Préhistoire de la Somme. Pascal Depaepe, directeur de l'Inrap Hauts-de-France et référent scientifique du scénario et des dessins, nous entraîne dans les coulisses de cet album.

En cours de découverte, une armature (gravette) dans le niveau gravettien.
Les découvertes

À Crest, l'Inrap a fouillé une halte de chasse implantée sur une haute terrasse alluviale (240 m d’altitude) dominant la vallée de la Drôme. Grâce aux nombreuses études et analyses, les archéologues mettent aujourd’hui en évidence l’organisation de ce campement éphémère du Paléolithique supérieur, daté entre 28 000 et 26 000 ans.

Vue d'un crâne de cerf élaphe dans une fosse mésolithique à Crisenoy.
Les découvertes

À Crisenoy, l'Inrap  a fouillé plusieurs structures s'échelonnant du Paléolithique supérieur au Hallstatt final / La Tène ancienne. La fréquentation à la Préhistoire est attestée par la découverte de silex, ainsi que par celle d’une fosse datée du Mésolithique, contenant un crâne de cerf. Un réseau fossoyé, une zone d’habitat et des fosses de rejets ainsi qu’un petit enclos carré, probablement funéraire indiquent la diversité des occupations dans ce secteur encore peu exploré de la Brie française.

Vue de la fouille de Clichy-la-Garennne, au coeur du centre-ville. Premier plan, prélèvements des restes de défense de mammouth à l’aide de bandes de plâtre.
Les découvertes

À Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), sous plus de quatre mètres de remblais modernes, l'Inrap étudie les anciennes alluvions de la Seine. Dans les niveaux les plus anciens, ont été mis au jour plusieurs silex taillés (« méthode Levallois ») révélant la présence de Neandertal, ainsi que les vestiges d'un éléphantidé.

Soclage de silex néandertaliens au Chronographe
Événements

Conçue par le Musée de l’Homme - Musée national d’Histoire naturelle de Paris, en partenariat avec l’Inrap et présentée au Musée de l’Homme en 2018, l’exposition « Néandertal » a été adaptée pour être présentée jusqu'au 8 mars 2021 au Muséum d'Histoire naturelle de Nantes et au Chronographe (centre d'interprétation archéologique de Nantes Métropole situé à Rezé).

Pages