Vue aérienne de la moitié nord du site.
Les découvertes

À Uzès, dans le quartier Saint-Ferréol, les archéologues de l’Inrap ont mis au jour un vaste cimetière creusé dans la roche et utilisé de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (VIIe – XIIe siècles). Il est situé dans un quartier péri-urbain mis en place à la période Républicaine et évoluant jusque vers les Ve-VIIe siècles après J.-C. 

Les moulins tels qu'ils apparaissaient après la crue de la Roya.
Les découvertes

À Saorge, dans la vallée de la Roya, les pluies diluviennes de la tempête Alex ont emporté végétation, chaussée, terrains bordiers et de nombreux aménagements, mais également mis au jour des installations d’exploitation de l’énergie hydraulique. Une fouille de sauvetage menée par l'Inrap a ainsi révélé trois moulins construits en tête de l'ancien pont de Cairos enjambant la Roya.

Mane 8
Les découvertes

À Mane, l’Inrap et le Service départemental archéologique des Alpes de Haute Provence ont mis au jour une occupation datant de l’âge du Bronze final et de l’âge du Fer, implantation inédite dans la plaine de Mane.

Sépulture protohistorique en cours de fouille.
Les découvertes

Dans la commune d’Aubagne, des investigations conduites par l’Inrap ont permis la découverte d’un habitat du Néolithique moyen et final, d'une nécropole monumentale (tumulus) de la fin de l’âge du Bronze et du début de l’âge du Fer ayant livré un mobilier exceptionnel (épée, bracelets décorés, torque, céramique...), et d'une voie romaine inédite, rattachée probablement au territoire de Massalia-Marseille, ayant pu jouer un rôle stratégique dans le conflit qui oppose César à Pompée.

Amphore massaliète.
Les découvertes

À Marseille, une équipe de l'Inrap a fouillé trois fosses d'époque grecque (IVe siècle avant J.-C.) qui ont révélé, sur plusieurs niveaux, une importante quantité de résidus d'un atelier de potier, de vaisselles et d'amphores massaliètes.

Coupole de la croisée du transept.
Événements

Adossée à la cathédrale néo-byzantine construite au XIXe siècle (1852-1893), la Vieille Major, édifiée à partir du XIIe siècle est l'ancienne cathédrale de Marseille. Fermée au public depuis près de 30 ans, elle fait l'objet depuis 2015 de travaux qui ont exigé un suivi archéologique de l'Inrap. À l'occasion des Journées européennes du patrimoine, l'Institut présente une visite virtuelle de ce remarquable exemple d'architecture romane provençale, ancien coeur historique de la vie religieuse marseillaise.

Marie-Pierre Rothé (responsable de l’opération archéologique, MDAA) et Julien Boislève (responsable de l’études des enduits peints, Inrap), dégagement en cours de la paroi peinte.
Actualité de la recherche

Implanté sur la rive droite du Rhône, le site de la Verrerie, acquis par la ville d’Arles en 1978, a connu plusieurs fouilles révélant de riches maisons urbaines (ou domus), abandonnées à la suite d’un incendie, vers 260 de notre ère. La reprise des fouilles par le Musée départemental Arles antique et l’Inrap, entre 2014 et 2017, a permis de dégager des niveaux jamais atteints dans ce quartier et de mettre au jour la maison de la Harpiste dont les luxueuses fresques font l’objet d’un vaste programme de remontage, d’étude et de restauration.

Batie-Montsaléon 8
Les découvertes

À la Bâtie-Montsaléon, l'Inrap a mis au jour en 2010 un enclos votif d’époque romaine ponctué de petits temples d’origine celtique et d’un mobilier associé. Une nouvelle campagne de fouille vient enrichir les connaissances sur cet ensemble cultuel.

Pages