Émissions de radio
5
Score : 5 (1 vote)
Mis à jour le
15 janvier 2018
Collection
Carbone 14

Pour découvrir l’archéologie d’aujourd’hui, ses sciences connexes, mais aussi approcher et décrypter ce que la discipline recouvre de concepts, de modèles, Carbone 14, le magazine de l'archéologie, retrace les avancées de la recherche française et internationale et parcourt terrains, chantiers et laboratoires. Une émission à écouter chaque dimanche, de 20 h 30 à 21 h sur France Culture et à réécouter sur Inrap.fr.

Avec Élodie Jadelot, anthropologue, Richard Jonvelle et Yves Lebechennec, archéologues  à Amiens Métropole

Carbone 14, le magazine de l'archéologie, France Culture, le dimanche de 20 h 30 à 21 h 
Par Vincent Charpentier
Émission du 12 novembre 2017


« La seule façon de mettre les gens ensemble c'est encore de leur envoyer la peste » (Albert Camus)

Les pesteux d' Amiens

Les pesteux d' Amiens

©

Vincent Charpentier

« La seule façon de mettre les gens ensemble c'est encore de leur envoyer la peste » (Albert Camus)… Les centaines de corps, amalgamés et blanchis par les siècles, en sont aujourd’hui la preuve, au cœur de la fosse. Toutefois, qui aurait pu penser que, sous la dalle de béton d’un concessionnaire automobile, la terre, gorgée d’huile de vidange et d’hydrocarbures porterait aussi les germes d’une peste, bubonique ou pulmonaire on ne sait encore…

Mains nues, les anthropologues du service archéologique d'Amiens-Métropole s’activent à exhumer ses charniers, sous les jardins de l'ancien hôtel-Dieu, en bordure de canal.

Comme Londres, Paris ou Marseille, Amiens fut atteinte par le fléau plus d’une douzaine de fois : 1602, 1634-1635, 1668-1669… ainsi 20 000 âmes disparurent en 1462.

« La peste peut venir et repartir sans que le cœur des hommes en soit changé » (Albert Camus). Pour autant, qui reposent aujourd’hui dans ces fosses, peut-on retracer l’histoire individuelle et collective de ce tragique épisode pesteux ?

Année :
2017
Durée :
29 minutes
Production :
France culture
Partenaire
Logo Le salon noir