affiche-anf-paleometallurgie-2019.jpg

La paléométallurgie du fer : du site au laboratoire

Participer - Appel à candidature - Formation / école thématique
Inscription avant le 13 septembre 2019
CEA-Saclay, Saclay (Île-de-France)
Mis à jour le
09 mai 2019

Le Réseau CAIRN archéométrie, en collaboration avec l’Inrap, est heureux de vous proposer pour la deuxième année consécutive, dans le cadre des Actions Nationales de Formation (ANF) soutenus par la Mission à l’Interdisciplinarité du CNRS, une formation sur la Paléométallurgie du fer organisée par le Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération (LMC IRAMAT UMR5060 CNRS et NIMBE UMR3685 CEA-CNRS).

Informations pratiques

La formation aura lieu au CEA-Saclay du 18 au 22 novembre 2019.

Attention, formation limitée à 15 personnes. Retourner la fiche d'inscription avant le 13 septembre 2019 à l’adresse du CNRS délégation régionale Centre-Est, Formation permanente : rh.fp [at] dr6.cnrs.fr

Présentation

Ces 15 dernières années, les techniques et les travaux relatifs à la métallurgie du fer ancienne se sont très fortement développés. Toutefois, malgré les deux premières éditions de cette formation, leur diffusion auprès des acteurs de l’archéologie préventive et programmée reste encore trop réduite et une intervention directe auprès des responsables d’opération de fouille semble devoir être régulièrement renouvelée.

Le but de cette action de formation est de renforcer la coopération et l’interdisciplinarité entre la recherche en laboratoire développée au CNRS et la recherche de terrain principalement dispensée par les acteurs de l’archéologie préventive mais aussi de l’archéologie programmée nationale et du ministère des affaires étrangères. Cette interdisciplinarité permettra, à terme, d’envisager une véritable fédération de recherche facilitant les échanges entre le terrain et le laboratoire.

Objectifs

Cette formation introduira les principes fondamentaux des études en paléométallurgie du fer. Elle fournira les outils heuristiques nécessaires à la mise en place de la chaîne d’étude d’un site sidérurgique. Elle permettra par conséquent :

  • d’identifier la valeur ajoutée des études paléométallurgiques à l’étude d’un site ;
  • de déterminer les bonnes chaînes analytiques en vue des problématiques soulevées ;
  • d’identifier / discriminer / prélever / échantillonner les indices issues de la métallurgie du fer ;
  • d’éventuellement assister les premières étapes de l’analyse en laboratoire.
Ajouter à mon calendrier 09/13/2019 09/14/2019 Europe/Paris La paléométallurgie du fer : du site au laboratoire MM/DD/YYYY
CEA-Saclay
Contact(s)

Sylvain BAUVAIS
LAPA-IRAMAT, NIMBE - CEA, CNRS
sylvain.bauvais [at] cea.fr

Philippe DILLMANN
LAPA-IRAMAT, NIMBE - CEA, CNRS
philippe.dillmann [at] cea.fr