Mis à jour le
29 avril 2020

Le diagnostic réalisé par D. Honoré/Inrap (2002) à l'emplacement d'une des piles du futur viaduc qui franchira la vallée du Bec a mis au jour une forte concentration de silex taillés attribuables au Paléolithique supérieur final. La fouille organisée peu de temps après a permis de reconnaître les limites spatiales des amas dans la parcelle concernée. Après le décapage des horizons superficiels stériles, le niveau archéologique a fait l'objet d'une fouille manuelle minutieuse, organisée par mètre carré, comprenant l'enregistrement des pièces lithiques selon les trois dimensions et le tamisage des terres dans les zones denses.

Chronique

Les découvertes

A Calleville, Eure, le diagnostic réalisé par D. Honoré/Inrap (2002) à l'emplacement d'une des piles du futur viaduc qui franchira la vallée du...

Nom de l'opération
Le Buhot
Cause de l'opération
Construction de l'A28 nord
Aménageur
Alis
Type d'opération
Diagnostic
Période(s)
Néolithique
Responsable d'opération
Stéphan Hinguant, M. Biard (techno-typologie lithi
Suivi scientifique

T. Lepert/SRA Haute-Normandie

Equipe de recherche

C. Beurion, G. Boulay, V. Brisotto, S. Coutard, F. Defaux, P. Forré (géol.), P. Guerlin, D. Guinard (topo.), C. Laurent, B. Lecain (DAO), P. Mathys, D. Prost (dessin lithique)

Collaborateurs scientifiques

J.-P. Lautridou (géomorpho.)/CNRS Caen

Date
DU 03/02/2003 AU 30/04/2003