Mis à jour le
10 mai 2016
Le projet d'aménagement d'un lotissement a permis de découvrir une partie du camp napoléonien du Puits d'amour à Étaples (Pas-de-Calais). Le 6e régiment d'infanterie légère de la Grande Armée y stationna d'octobre 1803 à août 1805. Les sources historiques confrontées aux découvertes archéologiques ont apporté un nouvel éclairage sur l'organisation du camp. C'est la première fois que des archéologues interviennent sur des baraquements des guerres napoléoniennes.

Chronique

Les découvertes

A Étaples, Pas-de-Calais, le projet d'aménagement d'un lotissement a permis de découvrir une partie du camp napoléonien du Puits d'amour à Étaples...

Nom de l'opération
Le Puits d'amour
Cause de l'opération
Projet d'aménagement d'un lotissement
Aménageur
Pas-de-Calais habitat
Type d'opération
Diagnostic
Responsable d'opération
Frédéric Lemaire