Émissions de radio
2
Score : 2 (1 vote)
Mis à jour le
29 avril 2019
Collection
Carbone 14

Pour découvrir l’archéologie d’aujourd’hui, ses sciences connexes, mais aussi approcher et décrypter ce que la discipline recouvre de concepts, de modèles, Carbone 14, le magazine de l'archéologie, retrace les avancées de la recherche française et internationale et parcourt terrains, chantiers et laboratoires. Une émission à écouter chaque dimanche, de 20 h 30 à 21 h sur France Culture et à réécouter sur Inrap.fr.

Avec Marcel Otte, professeur émérite de Préhistoire de l'Université de Liège. Membre correspondant de l’Institut de Paléontologie Humaine de Paris. Président de la Commission « Paléolithique Supérieur d'Eurasie » - Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques – UNESCO

Carbone 14, le magazine de l'archéologie, France Culture, le dimanche de 20 h 30 à 21 h 
Par Vincent Charpentier
Émission du 14 avril 2019


La France possède un exceptionnel patrimoine préhistorique, avec quelques merveilles (Lascaux, Niaux, Cussac...). Mais la Préhistoire se fait aussi ailleurs : c’est au cœur de la steppe russe que fut découvert la première présence de l’homme moderne dans notre Europe.

Sépulture double de Sungir (relevé et restitution)

Sépulture double de Sungir (relevé et restitution)

©

Marcel Otte

La France a aussi fondé cette discipline (la préhistoire) au milieu du XIXe siècle, avec Boucher de Perthes, puis mis en place la chronologie de cette période avec tout un ensemble de cultures antédiluviennes, fleurant bon le terroir national (Saint-Acheul, Abbeville, Aurignac, le Moustier ou Solutré)… Entre ethnocentrisme ou chauvinisme, la Préhistoire se fait aussi ailleurs, et cela même si l’on en parle peu en France. C’est au cœur de la steppe russe, que fut découvert ce qui est, pour Marcel Otte, professeur émérite de Préhistoire de l'Université de Liège, le plus ancien site paléolithique supérieur, la première présence de l’homme moderne dans notre Europe.  

Anciennement fouillé par Otto Bader, le site de Sungir a livré plusieurs exceptionnelles tombes, d’adultes et d’enfants, accompagnés dans l’au-delà par un mobilier funéraire actuellement unique : gigantesques lances d’ivoire de mammouth, "bâton percé" et cordages en fibre végétale, rouelles mais aussi quelques 15 000 perles d’ivoire parant de probables vêtements. Sungir montre ainsi la complexité des pratiques funéraires des premiers hommes modernes et permet d’entrevoir le développement de systèmes socio-culturels. Dans ce cas, pourquoi cette découverte a-t-elle si peu intégré les données des préhistoriens d’Europe occidentale ?

Année :
2019
Durée :
29 minutes
Production :
France culture
Partenaire(s)
Logo Le salon noir