Urne funéraire aristé, Pointe Morne (Guyane), 2008.

Mémoire des outre-mer : des amérindiens aux rescapés de Tromelin

À voir, à écouter - Table ronde
Le 15 juin à 20h
Ministère des Outre-mer (Île-de-France)
Chronique de site
Mis à jour le
23 mai 2018

Présentée par André Delpuech, conservateur général du patrimoine, directeur du musée de l’Homme (les peuplements amérindiens) et Édouard Jacquot, conservateur en chef du patrimoine au ministère de la Culture, Drac Ile de France (l'archéologie dans l’Océan Indien) ; introduction de Dominique Garcia, président de l'Inrap.
 

Pour la 9ème édition des journées nationales de l’archéologie, le ministère des Outre-mer accueille pour la première fois et en partenariat avec l’Inrap, un « village de l’archéologie » dédié à l’archéologie ultra-marine.

L’archéologie des Outre-mer a connu ces dernières années un développement important. 
En étudiant la culture matérielle - et en particulier depuis une vingtaine d'années - l'archéologie a contribué de façon décisive aux recherches sur les premières populations ou sur la période coloniale des territoires ultra-marins.

 Réservation préalable obligatoire

Ajouter à mon calendrier 06/15/2018 06/16/2018 Europe/Paris Mémoire des outre-mer : des amérindiens aux rescapés de Tromelin MM/DD/YYYY
Ministère des Outre-mer
7 rue Oudinot
75007 Paris