Émissions de radio
4
Score : 4 (1 vote)
Mis à jour le
13 novembre 2019
Collection
Carbone 14

Pour découvrir l’archéologie d’aujourd’hui, ses sciences connexes, mais aussi approcher et décrypter ce que la discipline recouvre de concepts, de modèles, Carbone 14, le magazine de l'archéologie, retrace les avancées de la recherche française et internationale et parcourt terrains, chantiers et laboratoires. Une émission à écouter chaque dimanche, de 20 h 30 à 21 h sur France Culture et à réécouter sur Inrap.fr.

Avec Dominique Garcia professeur à l’université d’Aix-Marseille, président de l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

Carbone 14, le magazine de l'archéologie, France Culture, le dimanche de 20 h 30 à 21 h 
Par Vincent Charpentier
Émission du 3 novembre 2019


C’est au cœur du Châtillonnais, durant l’hiver 1953, que deux archéologues, Maurice Moisson et René Joffroy, faisaient une trouvaille hors norme : celle d’une tombe princière à Vix (Côte d'Or).

Détail du cratère (vase) retrouvé dans la tombe princière de Vix (Côte-d'or)

Détail du cratère (vase) retrouvé dans la tombe princière de Vix (Côte-d'or)

© V. Charpentier

Dans cette tombe reposait, pour l’éternité, une princesse celtique du VIe siècle avant notre ère appartenant à quelque société « barbare », en lien avec les mondes hellénistique et étrusque... sous le gigantesque tumulus depuis longtemps arasé, la chambre funéraire contenait un mobilier démesuré, impensable. L’élément central en était un cratère, décoré de gorgones et de frises d’hoplites : un gigantesque vase de bronze de plus de 200 kilos, d’une capacité de plus de mille litres : le plus grand que l’Antiquité nous ait légué. Sont aussi présents une phiale (coupe) d’argent, une œnochoé, des bassins de bronze, un exceptionnel torque d’or… Cette tombe constitue, en France, la plus grande découverte celtique du XXe siècle mais le vaste monument funéraire qui l’abritait n’a jamais été réellement fouillé. 

Vix est un vaste promontoire dominant la Seine, fortifié par un puissant réseau de remparts. En son sommet s’implante un habitat, certainement le siège de l’aristocratie locale. Il est composé de grands édifices en absides. La tombe de la fameuse « princesse de Vix » se situe en contrebas, à proximité du fleuve. L’association de la ville fortifiée et d’une tombe princière permet de percevoir la butte du Mont Lassois comme le centre d’un important pôle de pouvoir contrôlant la vallée de la Seine. 

C'est l’occasion de découvrir Vix dans son contexte des principautés celtiques en lien avec les sociétés de Méditerranée, mais aussi à la lumière des dernières découvertes, la tombe du prince de Lavau, mise au jour en 2015 près de Troyes, ou La Heuneburg, habitat protohistorique fortifié du haut-Danube dans le Bade-Wurtemberg (Allemagne).

Aujourd’hui, l’ensemble du mobilier de la tombe de la princesse de Vix est conservé au musée du pays Châtillonnais.

Ce premier volet d’une série de deux émissions est aussi l’occasion de découvrir une archive sonore totalement tombée dans l’oubli et conservée par l’INA : René Joffroy, en 1958.

Archive INA : extraits de l'émission "Analyse spectrale de l'Occident" diffusée le 29 novembre 1958 sur France III Nationale avec René Joffroy (Documentaliste : Amélie Briand-Le Jeune).

Durée :
29 minutes
Production :
France culture
Année :
2019
Partenaire(s)
Logo Le salon noir