GAAF 2019

XIe Rencontre du Gaaf autour des typo-chronologies des tombes à inhumation

Participer - Appel à communication
Avant le 1er avril 2018
Tours
Mis à jour le
26 février 2018

Si vous souhaitez présenter une communication à ce colloque, merci d’envoyer une proposition  avant le 1er avril 2018, à rencontre2019 [at] gaaf-asso.fr

Rencontre autour des avancées de la recherche sur les typo-chronologies des inhumations de la Préhistoire à nos jours : de nouvelles données pour de nouveaux référentiels. Organisée par le Gaaf à Tours les 3, 4 et 5 juin 2019.

Pour plus d'information, consulter le carnet Hypothèses dédié à la rencontre : https://gaaf11.hypotheses.org/

Dans la pratique, le recours à la datation des tombes par typo-chronologie est fréquemment employé en complément d'autres datations comme celles données par les assemblages de dépôts de mobilier ou par radiocarbone ou encore celles déduites de l'analyse de la stratigraphie. En archéologie funéraire les chrono-typologies sont employées selon différents angles d'approche : de l’ensemble des éléments constitutifs de la tombe à une partie d'entre eux : positions des défunts, architectures funéraires, assemblages de mobilier et rituels associés, aménagements de surface ou interne à la fosse….

Les avancées récentes de la recherche, due en particulier à l’essor de l’archéologie préventive, ont permis la production d’une importante documentation en archéologie funéraire dont des vestiges bien datés notamment grâce à la multiplication des analyses radiocarbones. Ces nouvelles données doivent pouvoir contribuer à l’établissement ou à la réactualisation d’outils typo-chronologiques, sous forme d’articles de synthèse.

Cette rencontre a pour objectif la mise en lumière des avancées de la connaissance et des découvertes des deux dernières décennies autour des typo-chronologies des tombes à inhumation ou, plus généralement, des dépôts volontaires de corps non brûlés de la préhistoire à nos jours : pratiques funéraires inédites, nouvelles datations, nouvelles géographies…  In fine, elle vise à la production de nouveaux référentiels dans le domaine.

Les présentations et discussions s'organiseront au sein de trois sessions :

  • La première permettra de présenter des synthèses territoriales
  • La deuxième abordera des aspects méthodologiques
  • La troisième regroupera des approches thématiques.

Ce premier appel à communications a pour objectif principal d'identifier, par territoire, les équipes ou personnes ressources qui contribueront à l’établissement des synthèses territoriales présentées dans la session 1. Les premières réponses, succinctes, sont attendues avant le 1er avril 2018. Elles devront présenter rapidement le territoire et la, ou les, chronologies que les candidats comptent aborder dans leur présentation. Un résumé de la communication n'est pas exigé à ce stade mais il peut d'ores et déjà être transmis.

Un appel définitif aura lieu courant avril, il concernera toutes les sessions de la rencontre.

Session 1 – synthèses territoriales

L’objectif de cette session est de proposer un nouveau référentiel dans la longue durée pour chacune des régions présentées. Les communications retenues seront des synthèses réalisées si possible par des équipes interdisciplinaires et interinstitutionnelles.

Le cadre chronologique va de la fin de la Préhistoire (limite haute au début de l'Holocène) jusqu'à la période contemporaine.

Les cadres territoriaux proposés par les candidats pourront obéir à des logiques culturelles ou administratives en fonction des équipes de recherche et de la quantité de données à traiter. Dans le cas où plusieurs candidatures non concertées seraient proposées pour un même territoire, le comité scientifique pourra en proposer la réunion aux candidats. En tout état de cause le nombre d’interventions sera limité.

Il est demandé aux équipes qui se constitueront de tenter de traiter le maximum de périodes mais des hiatus chronologiques pourront figurer. Leurs motivations devront être précisées (manque de données, absence de personne ressource, pas de données nouvelles par rapport à ce qui figure déjà dans la littérature …).

L'objectif de ces rencontres n'est pas de tendre à l'exhaustivité mais de présenter, puis publier, les avancées de la connaissance des 15 ou 20 dernières années ou les problématiques nouvelles dans le domaine.

Session 2 – Méthodologie

Nous souhaitons accueillir dans cette session des communications à visées méthodologiques autour du thème de la typochronologie.

Il pourra s'agir de communications portant, entre autres, sur les modalités de l'appréciation et de la mesure du temps : retours critiques sur des méthodes et outils actuellement utilisés, nouvelles méthodes de datation ou servant à affiner les résultats obtenus…

Les communications pourront également porter sur les concepts de transition, transformation, rupture et continuité dans le monde funéraire.

Elles pourront également aborder des concepts comme ceux de la norme et de l'a-typicité dans le traitement des corps et des perceptions, anciennes et/ou actuelles, de ces concepts.

Session 3 – Typo-chronologies thématiques

Cette session vise à se détacher d’une approche strictement territoriale pour aborder la problématique des typo-chronologies sous l'angle de thématiques qui peuvent être liées, par exemple :

  •  à des espaces funéraires particuliers : espaces religieux accueillant des défunts, espaces funéraires collectifs, traitements d'épisodes de crises de mortalité, lieux atypiques d'inhumation…
  • ou à des groupes sociaux spécifiques : influence de normes religieuses, influence des migrations et/ou conquêtes (acculturation et perduration de tradition)…
  • Peuvent également être abordé, sous un angle diachronique, la genèse et l'évolution d'éléments constitutifs de la typochronologie funéraire : assemblage de mobiliers spécifiques, types d'architecture, de contenants…
Ajouter à mon calendrier 04/01/2018 04/02/2018 Europe/Paris XIe Rencontre du Gaaf autour des typo-chronologies des tombes à inhumation MM/DD/YYYY
Tours
Contact(s) :

Comité d'organisation : Philippe Blanchard, Jean-Philippe Chimier, Matthieu Gaultier, Christian Verjux

Comité scientifique : Philippe Blanchard, Frédérique Blaizot, Cécile Buquet-Marcon, Jean-Philippe Chimier, Patrice Courtaud, Matthieu Gaultier, Jenny Kaurin, Stéphane Marion, Pierre-Yves Milcent, Anne Richier, Aurore Schmitt, Christian Verjux

Partenaire(s)
partenaires-gaaf-2019.jpg