visuel saison prehistoire ancienne
Événements

Après une première saison dédiée au Moyen Âge en 2017, l’Inrap a choisi de mettre à l’honneur la « Préhistoire ancienne » pour sa saison 2018. Consacrée aux sociétés de chasseurs-collecteurs du Paléolithique au Mésolithique, cette période couvre plus de 2 millions d’années et s’achève avec l’émergence des premières sociétés de production vers 6000 avant notre ère. 

Des chasseurs-collecteurs de la fin du Paléolithique sous la ville d’Angoulême
Les découvertes

Une fouille menée depuis le mois d’avril par une équipe d’archéologues de l’Inrap a permis de révéler trois occupations préhistoriques, datées du Paléolithique final au Mésolithique, ainsi qu’une séquence sédimentaire très rare.

Fouille archéologique sur l’îlot Renaudin à Angoulême
Actualité de la recherche

Cette fouille a permis la découverte de traces d’occupations préhistoriques, ainsi que des vestiges d’une faïencerie ​​contemporaine du XIXe siècle.

Découverte d’un outillage fabriqué par des Néandertaliens à Aranbaltza-Bizkaia © Joseba Rios-Garaizar
Les découvertes

Les fouilles archéologiques à Aranbaltza, site localisé dans la commune de Barrika (Pays basque espagnol), ont révélé plusieurs niveaux d’occupations de Néandertal et de l’outillage en bois.

Neandertal l'expo visuel
Événements

Une exposition en partenariat avec l'Inrap, à découvrir du 28 mars 2018 au 7 janvier 2019, au musée de l'Homme.

2 - Le Cateau-Cambrésis, 2017
Les découvertes

Au Cateau-Cambrésis (Nord), en préalable à la construction d’un groupe scolaire, une équipe de l’Inrap fouille actuellement, sur prescription de l’État (Drac Hauts-de-France), un site paléolithique où plusieurs occupations ont été mises au jour. Les données recueillies sont rares pour le nord de la France et en grande partie inédites pour le département.

Alizay iso 87478, 2017
Les découvertes

Portes ouvertes sur le chantier de fouilles de la carrière d’Alizay / Igoville samedi 17 et dimanche 18 juin 2017. À l’occasion des Journées nationales de l’archéologie, les archéologues de l’Inrap feront visiter gratuitement le site au public.

Pages