Pour la huitième année consécutive, l'Inrap participe aux « Rendez-vous de l'Histoire de Blois » du 10 au 14 octobre 2018.

Dernière modification
05 septembre 2018

Chaque année depuis 1998, l’ensemble de la communauté des historiens se retrouve autour de ce rendez-vous annuel, afin d’exposer l’état de leurs réflexions, de présenter leurs travaux et de confronter leurs points de vue dans le but de concourir au progrès de la recherche et de la connaissance historique. Débats, conférences, salon du livre, cycle de cinéma, expositions…rythment les rendez-vous de l’histoire de Blois.

Dans le cadre de cette nouvelle édition consacrée à « La puissance des images », l'Inrap présentera au salon du livre ses derniers ouvrages et propose deux conférences les samedi 13 et dimanche 14 octobre après-midi.

La puissance des images blois

Samedi 13 octobre 2018

16h15 - 17h45 : Table ronde : L'apport de l’image 3D à l'archéologie

Avec Françoise Villedieu, CNRS, Jean-Claude Golvin, architecte illustrateur, Maxime Seguin, Inrap et Yves Ubelmann, Iconem

Modération : Xavier Mauduit, journaliste sur Arte

Grâce aux nouvelles technologies, visualiser et analyser le passé en trois dimensions est un rêve qui tend à se réaliser. En cela, la 3D est particulièrement importante pour l'archéologie parce qu'elle permet de mémoriser ce qui est détruit progressivement par le travail de fouille. Il est essentiel pour les archéologues de garder de la fouille le plus de données possible, afin de conserver le maximum d'informations qui pourront être analysées postérieurement.

Amphi 2
Site de la chocolaterie de l’IUT 
15 rue de la chocolaterie
 41000 Blois

Dimanche 14 octobre 2018

14h00 - 15h30 : Table ronde : Aux origines de l'image : de la grotte Chauvet au street art

Avec Carole Fritz, CNRS, directrice scientifique de la grotte Chauvet Pont-d'Arc et Marc Jarry, Inrap

Modération : Xavier Mauduit, journaliste sur Arte

Comment interpréter les images des grottes ornées de la Préhistoire ? Il ne faut jamais cesser de se référer au contexte archéologique. De la même façon, un archéologue du futur qui analyserait une œuvre de street art ne saurait rien de ce qu'elle dit de notre société, s'il se restreignait uniquement à la technique du dessin ou à la chimie de la peinture. Ces images sont des témoignages uniques pour aborder la pensée symbolique des sociétés d'Homo sapiens de la Préhistoire.

Salle Lavoisier
Conseil départemental de Loir-et-Cher
Place de la République
41000 Blois