Vue générale des entrepôts du site de château Dubuc
Les découvertes

EDF R&D, la Fondation Groupe EDF, la direction des affaires culturelles (DAC) de Martinique, l’Inrap et le Parc Naturel de Martinique ont signé en 2015 un accord de partenariat original qui a permis de mettre en œuvre un programme de stabilisation et de restauration d’un ensemble exceptionnel d’objets archéologiques, témoins de la vie sur une habitation sucrerie au XVIIIe siècle.

Diamant-Martinique-3.jpg
Les découvertes

Journée portes ouvertes au public mercredi 2 mai

Visuel 1 - Rue d'Orléans, Saint-Pierre, Martinique
Les découvertes

Rue d'Orléans, à Saint-Pierre, en Martinique, les archéologues de l'Inrap ont découvert des habitations scellées par les cendres de l’éruption du 8 mai 1902. La fouille dévoile un morceau de vie du quartier juste avant l’éruption.

Fouille archéologique rue Castelneau à Saint-Pierre, Martinique
Les découvertes

Dans le cadre d'un aménagement privé sur la commune de Saint-Pierre, une opération de fouille préventive a été prescrite au nord de la ville dans le quartier du Fort afin de mettre au jour les vestiges découverts.

Boulevard Saint-Leger-Lalung
Les découvertes

A Saint-Pierre, Martinique, l'étude archéologique couvre une surface d'environ 2 000 m².

Allée Pécoul
Les découvertes

La fouille, d'une superficie de 3 000 m2, se trouve dans le quartier du Fort à Saint-Pierre. Ce quartier est l'un des premiers lieux d'implantation des Français à partir de 1635, date d'annexion de la Martinique. La fouille se situe en périphérie nord de ce quartier, dans une zone qui ne sera urbanisée que tardivement, vers la fin du XVIIIe siècle ou au début du XIXe siècle. Appelé la « nouvelle cité », ce sont des maisons avec jardins qui y sont construites, formant un quartier résidentiel.

Château Dubuc
Les découvertes

Le château Dubuc, ancienne habitation-sucrerie, dénommée initialement habitation de la Caravelle, fait partie des monuments historiques majeurs du patrimoine colonial de la Martinique. Localisé à l'extrémité de la presqu'ile de la Caravelle, au sein de la réserve naturelle du même nom, il donne sur la très protégée baie du Trésor. Son intérêt patrimonial et scientifique résulte de son abandon avant l'industrialisation moderne des habitations. Il conserve ainsi les vestiges non perturbés d'une habitation-sucrerie du XVIIIe siècle. Fondée en 1725, elle est déménagée en 1797, puis intègre le domaine du Galion après son rachat en 1858.

Anse Bellay
Les découvertes

C'est à l'Anse Bellay, située dans la partie sud de la baie de Fort-de-France, en face de l'Îlet à Ramiers, qu'ont été fortuitement découverts des ossements humains, mis au jour par l'érosion marine. Ceux-ci sont associés à du mobilier précolombien, en particulier un pied de platine en poterie attribué au néo-indien récent (XIe-XIVe siècle de notre ère).

Pages