Détail d’une incinération de La Tène finale.
Les découvertes

À Villers-Bocage, les archéologues de l'Inrap mettent au jour des occupations dont la plus ancienne remonte au Néolithique. Le site comprend des vestiges d’un établissement rural de l’âge du Fer perdurant jusqu’au début de la période gallo-romaine, ainsi qu'une occupation médiévale située en périphérie du village actuel.

Blois2 12
Les découvertes

L'Inrap mène une fouille d'importance sur l’îlot Saint-Vincent à Blois depuis octobre 2021, où la ville antique, médiévale et moderne refait surface. La mise en évidence d'un jeu de paume témoigne de la métamorphose de Blois en ville royale aux XVe-XVIe siècles.

Evaux 5
Les découvertes

À Évaux-les-Bains, une fouille de l'Inrap a permis de mettre au jour les thermes antiques de la ville, partiellement connus depuis le XVIIIe siècle, mais également de révéler l’existence de nouveaux espaces remarquablement conservés.

Blainville 14
Les découvertes

À Blainville-sur-Orne, l’aménagement de la ZAC « Terres d’Avenir », a conduit au décapage et à la fouille d’une aire de 30 000 m2 qui a livré des vestiges de l’âge du Bronze jusqu’au Haut-Empire (Antiquité gallo-romaine). Les archéologues ont notamment mis au jour un habitat et une vaste nécropole de l’âge du Fer. De quoi mieux comprendre l’évolution du peuplement dans ce secteur nord de la Plaine de Caen.

Formigny 2.jpg
Les découvertes

À Formigny-La-Bataille, une équipe de l'Inrap a mis au jour un habitat du Néolithique ainsi qu’un système parcellaire de l’âge du Bronze ancien.

Vue supérieur du coffre funéraire et de son contenu.
Les découvertes

Avant la construction d’un lotissement à Saint-Geniès-de-Fontedit, une équipe d’archéologues de l’Inrap a investi une surface d’un peu plus d’un hectare afin de fouiller un village édifié au Néolithique et préservé depuis presque 4500 ans sous quelques dizaines de centimètres de terre arable. Près de 180 structures ont été fouillées entre novembre 2021 et avril 2022.

Vue générale de la tour.
Les découvertes

À Lumio, l'Inrap mène un ensemble d’études de bâti et de fouilles archéologiques documentant la construction et l’évolution d'une tour génoise isolée,  la tour de Caldanu, appartenant au système de surveillance de quatre-vingt-dix tours, dites « tours génoises », disposées sur l’ensemble du littoral Corse.

banniere.jpg
Les découvertes

Une équipe de l'Inrap fouille le parvis de la Basilique de Saint-Quentin et met au jour les vestiges de l'église Saint-André attestée avant l’an 1000, et des vestiges de l'époque moderne, dont ceux de l'ancienne maison canoniale et de l’ancien grenier de la Fabrique. La fouille a également révélé des vestiges de la tourelle d’escalier nord de la façade de l’abbatiale carolingienne et permis diverses observations sur l’évolution de la basilique, du début du IXe au XVe siècle.

Pages