Notre-Dame 2022 10
Événements

Du 19 novembre 2024 au 16 mars 2025, le musée de Cluny – musée national du Moyen Âge présente, en partenariat avec l’Inrap, une exposition autour du décor sculpté médiéval de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Aux fragments sculptés étudiés et restaurés par le musée, s’ajoutent les exceptionnels fragments polychromes du jubé du XIIIe s. mis au jour en 2022 par l’Inrap, encore jamais présentés au public.  À l'occasion de cette collaboration autour de l’exposition, Dominique Garcia, président de l'Inrap, et Séverine Lepape, directrice du musée de Cluny – musée national du Moyen Âge, ont signé, en présence de Daniel Guérin, directeur général délégué de l'Inrap, une convention-cadre définissant les principes d'une coopération scientifique et culturelle durable des entre leurs deux institutions.

Nevers 4
Les découvertes

Entre mars et avril 2024, l’Inrap a mené une fouille à Nevers, sur prescription de l’Etat (Drac Bourgogne – Franche-Comté). Cette opération de 35m² menée en amont du réaménagement de la place Guy-Coquille et du cœur de ville de Nevers a livré, les vestiges de bâtiments antiques et d’un cimetière médiéval.

Marmoutier 4
Les découvertes

L’agglomération de Marmoutier s’est développée autour d’une abbaye bénédictine fondée au VIIe siècle dont la commune  a entrepris la restauration en 2019 et 2020. Les interventions archéologiques de l'Inrap réalisées à l'occasion de ces travaux ont permis d’apporter un éclairage nouveau sur cet édifice relativement méconnu, d’en caractériser la fonction initiale et d’appréhender son évolution architecturale ainsi que sa chronologie.

noyales 1
Les découvertes

Dans le cadre d’un enfouissement d’une ligne haute tension, près de Saint-Quentin, l'Inrap a fouillé une série de sites dont un cimetière mérovingien, sur la commune de Noyales. Le site était connu pour avoir été fouillé en 1893, selon les méthodes expéditives qui caractérissaient bien souvent les fouilles archéologiques.

Châtillon-sur Indre 6
Les découvertes

Le projet de réhabilitation du logis Pierre de la Brosse, situé au cœur du site castral de la ville de Châtillon-sur-Indre, a été l’occasion pour l’Inrap de mener plusieurs diagnostics et de retracer l’évolution architecturale de ce grand logis aristocratique construit au XIIIe s. au sein du château de Châtillon par Pierre de la Broce, un proche conseiller du roi de France Philippe III le Hardi.

Lagny-le-Sec 5
Les découvertes

Au nord du bourg de Lagny-le-Sec et du parc de l’ancien château, en bordure de la route de Paris, l'Inrap fouille des occupations de deux périodes différentes : un atelier de débitage de silex du Paléolithique supérieur et un habitat de la fin de l’époque carolingienne qui pourrait correspondre à l’implantation primitive du bourg de Lagny-le-Sec. Les fouilles seront exceptionnellement ouvertes au public samedi 15 juin dans le cadre des Journées européennes de l’archéologie (JEA).

Angers 3
Les découvertes

​L'Inrap mène une fouille sur le parvis de la cathédrale d'Angers, en amont de la construction prochaine d’un ouvrage de protection du portail occidental. Les archéologues ont exhumé les vestiges maçonnés d’une ancienne galerie médiévale détruite au XIXe siècle, ainsi qu'une partie de mur de l'ancienne chapelle curiale. Ils ont aussi mis au jour plus de 80 sépultures, d'époques médiévale et moderne. Le chantier de fouilles sera exceptionnellement ouvert au public les samedi 15 et dimanche 16 juin prochains, dans le cadre des Journées européennes de l'archéologie.

Mantes-la-Jolie B 1
Les découvertes

Une équipe de l’Inrap fouille actuellement, sur prescription de l’État (Drac Île-de-France), une parcelle de 278 mètres carrés à proximité de l’église Saint-Maclou, sur la place du Marché au Blé dans le cadre des travaux d’aménagement et de réhabilitation du cœur de ville. À ce jour ont été fouillées une cinquantaine de sépultures et une série de caves voûtées datant probablement du XVIIe siècle.

Pages