Vue supérieur du coffre funéraire et de son contenu.
Les découvertes

Avant la construction d’un lotissement à Saint-Geniès-de-Fontedit, une équipe d’archéologues de l’Inrap a investi une surface d’un peu plus d’un hectare afin de fouiller un village édifié au Néolithique et préservé depuis presque 4500 ans sous quelques dizaines de centimètres de terre arable. Près de 180 structures ont été fouillées entre novembre 2021 et avril 2022.

Vue aérienne des thermes.
Les découvertes

À Thuir, l'Inrap a mis au jour les vestiges de plusieurs occupations datées de la Préhistoire récente (environ 3500 avant J.-C.) à la période médiévale. Les périodes protohistoriques et antiques sont particulièrement bien illustrées.

Sépulture d'un jeune individu de l'époque néolithique.
Les découvertes

Au Mas de Vignoles, dans la plaine de Nîmes, l'Inrap fouille une zone de 4,5 hectares et met au jour des occupations qui s’échelonnent de la Préhistoire jusqu’à l’Antiquité. Les vestiges, pour l'essentiel datés du Néolithique moyen (4700-3500 avant J.-C.),  documentent l'habitat, l'artisanat et les rites funéraires de populations se rapportant à la culture dite du Chasséen, rarement appréhendée sur une aussi vaste surface dans une région connue surtout pour ses sites antiques.

Belvézet 1 b
Les découvertes

Occupée de la fin de l’Antiquité tardive jusqu’au milieu du XIXe siècle, l’ancienne église Saint-André fait l’objet d’un projet de réhabilitation et de mise en valeur par la commune de Belvézet. Dans le cadre de ces travaux, une fouille archéologique préventive et un suivi de travaux ont été dirigés sur plusieurs secteurs intérieurs et extérieurs de l’église.

Vue aérienne des vestiges. Ici, il s’agit de fosses et de fossés du Moyen Âge.
Les découvertes

À Montpellier, une fouille de l'Inrap permet d’étudier l’évolution des pratiques agricoles et des modes de mise en valeur des terres au cours des cinq derniers millénaires : champs, chemins, vignobles, vergers, cheptel, mais aussi les caves de quelques maisons, et les sépultures de certains de ces agriculteurs.

Vestiges des maisons modernes et contemporaines après leur démolition. La fouille de leurs fondations et de leurs sols successifs a montré leur mise en place et leur évolution entre le XVIe et le XIXe siècle. En bas à gauche, la rue du Palais de Justice. En haut à droite, la Place Catalogne.
Les découvertes

Une équipe d’archéologues de l’Inrap réalise, sur prescription de l’État (Drac Occitanie), une fouille dans le centre-ville de Prades (Pyrénées-Orientales). Cette opération située entre la place Catalogne et la rue du Palais de Justice permettra de discerner l’évolution de cet îlot urbain de l'Antiquité au XXe siècle.

Murviel 1
Les découvertes

À Murviel-lès-Montpellier, l'Inrap a mené une fouille qui a permis de révéler des vestiges s'étalant du Ier siècle avant notre ère au haut Moyen Âge : un fossé défensif lié à l'enceinte protectrice de la « ville basse », un vaste bâtiment témoignant d'une forte activité sur le site au Ier siècle de notre ère et un ensemble funéraire médiéval.

Bas relief représentant une frise d'armes, décor de frise d'un mausolée calcaire, Ier siècle ap. J.-C.
Événements

Première colonie romaine fondée en Gaule en 118 av. J.-C., Narbo Martius, l’antique Narbonne, n’a paradoxalement laissé presque aucune trace visible. Le patrimoine antique exceptionnel révélé par les recherches archéologiques menées ces dernières années, notamment les fouilles par l’Inrap du Capitole et de la nécropole antique des berges de la Robine, rejoint le nouveau musée Narbo Via qui vient d'ouvrir ses portes. Ces fouilles de grande ampleur sont le fil conducteur du documentaire Narbonne, la seconde Rome (Arte France) qui sera diffusé spécialement le 19 juin à l’occasion des Journées européennes de l’archéologie.

Pages