Le site du Grand Montout à Décines a été choisi pour accueillir le futur Grand Stade de l'Olympique Lyonnais dont la livraison est prévue à la date symbolique du 8 décembre 2013.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

A la demande de l'Olympique Lyonnais, une équipe de l'Inrap débutera le 22 mars, sur prescription de l'Etat (Drac Rhône-Alpes), le diagnostic d'archéologie préventive de ces 36,5 hectares, à Décines. Pendant 2 mois les archéologues testeront le potentiel archéologique du site, selon des modalités fixées par une convention signée entre l'aménageur et l'Inrap.

Le Grand Montout, une zone archéologiquement sensible

Les environs du Grand Montout, dans la plaine de l'Est lyonnais, entre Décines et Saint-Priest, s'inscrivent dans une zone archéologiquement riche, comme l'ont montré de nombreuses interventions d'archéologie préventives menées ces dernières années sur Décines et les communes voisines. Les occupations humaines s'y succèdent depuis le Néolithique (- 6000 à - 2200 avant notre ère). La majorité des sites identifiés (hameaux, aires d'activités, parcellaires et habitat rural) datent de la Protohistoire (- 2500 à - 25 avant notre ère) et de l'Antiquité (- 800 à 500). Le diagnostic permettra de détecter la présence de vestiges, de les dater et de les caractériser.

Une opération archéologique à la hauteur du futur Grand Stade

Le diagnostic archéologique du site du Grand Montout couvre 363 000 m². Il se fera donc à la pelle mécanique. Environ 1200 tranchées de 20 m² permettront de sonder 5 à 10% du terrain. Deux équipes d'archéologues seront présentes en permanence et superviseront l'ouverture des tranchées réalisées par deux pelles mécaniques de 20 tonnes équipées d'un godet lisse de 1, 5 mètre de large.
Mais la recherche se poursuit au-delà du terrain. Les archéologues et spécialistes (topographe, un autre exemple...) présents sur l'opération poursuivront l'exploitation et l'interprétation des données scientifiques dans les centres de recherche archéologiques de l'Inrap et en laboratoire. Leurs analyses feront l'objet d'un rapport final d'opération remis aux services de l'Etat, à l'aménageur et au propriétaire du terrain. Dans le cas d'un diagnostic négatif, c'est-à-dire sans présence de vestiges, les opérations archéologiques s'arrêteront là. Dans le cas d'un diagnostic positif, les services de l'Etat décideront de l'opportunité d'une fouille préventive.
Aménagement : Société foncière du Montout
Contrôle scientifique : Service régional de l'archéologie Rhône-Alpes
Responsable scientifique : Jérôme Grasseau, Inrap
Contact(s) :

Linda Marolleau
Développement Culturel et Communication
Inrap Rhône-Alpes - Auvergne
06 85 72 27 94 - 04 72 12 90 64
Linda.marolleau [at] inrap.fr