Dossiers multimedia
5
Score : 5 (1 vote)
Mis à jour le
12 octobre 2020
Collection
Vues 360°

Les chantiers d’archéologie préventive ont une brève existence, mais nous apprennent beaucoup sur les méthodes et les gestes à l’origine de chaque découverte. Pénétrez au plus près du terrain archéologique grâce aux vues à 360°.

Activez le mode plein écran pour lancer l'expérience

Les jardins de l’Hôtel-Dieu, situés en bas de pente, ont conservé des vestiges archéologiques denses, qui ont été fouillés par des archéologues de l'Inrap. La confrérie du Saint-Esprit s'y installe à la fin du XIIe siècle. Elle est à l'origine de l'émanation du pouvoir municipal, et joue un rôle politique prépondérant durant tout le Moyen Âge. L'église du Saint-Esprit a été retrouvée et dégagée dans sa quasi-totalité. Ses fondations, caveaux et cryptes ont été mis au jour, témoignant du remaniement important de l'édifice au début du XVIIe siècle.

Le sous-sol de l'église conserve des vestiges antérieurs, notamment médiévaux. Mais la découverte majeure est la présence de sols romains bien conservés et réutilisés aux XVIIe et XVIIIe siècles comme sols des cryptes. Le pavement, composé au moyen de grosses tesselles irrégulières de pierres blanches, noires, jaunes et rouges, ornait peut-être un habitat privilégié dominant le port. Il a été dégagé sur environ 100 m2 et déborde l'emprise de la fouille.

Outre leur caractère spectaculaire, ces découvertes ont permis de préciser la topographie de Marseille antique et d'éclairer un secteur méconnu de la ville romaine.

Vues 360° de la fouille de l’Hôtel-Dieu à Marseille
Aménagement : Cogedim Provence
Contrôle scientifique : Service régional de l'archéologie (Drac Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Cette opération est menée en partenariat avec les services techniques de la ville de Marseille, et en particulier avec l'Adjoint au Patrimoine et Monuments Historiques.
Responsable scientifique : Philippe Mellinand, Inrap

Réalisation : Denis Gliksman, Inrap

Année :
2020