Conférences
4
Score : 4 (1 vote)
Mis à jour le
01 février 2018
Colloque
Le diagnostic comme outil de recherche

Ce deuxième séminaire scientifique et technique s’est tenu à Caen, à l'auditorium du château, les 28 et 29 septembre 2017. Il a été organisé par l'Inrap (David Flotté et Cyril Marcigny) avec le soutien du département du Calvados et de la Mairie de Caen.

Le site est situé dans la haute vallée de l’Oise et dans la plaine alluviale de la rivière, large à cet endroit de 1,5 km. Il est bordé par le canal de l’Oise à l’ouest et par un bras de la rivière à l’est. Pratiquement tous ces terrains sont en zone inondable et dévolus actuellement uniquement aux pâturages.

Auteur et intervenant

  • Denis Maréchal, chargé d'opération et de recherche, Inrap Hauts-de-France

Co-auteur

  • Guy Flucher, chargé d'opération et de recherche, Inrap Hauts-de-France

Entre 2009 et 2015 un peu plus de 30 ha ont été diagnostiqués. En se basant sur les interventions précédentes il a été nécessaire d’adopté une stratégie particulière car la profondeur moyenne du « substrat » de type gravier est de 2 m (observable grâce au rabattement de la nappe par le carrier). L’essentiel des parcelles a donc été quadrillé sous la forme de logs espacés de 15 à 18 m selon un maillage en quiquonce ce qui aboutit à une couverture de 5 % qui nuit à la perception des « petits » sites. Par contre plusieurs sites d’habitats couvrant du XIIe au XVIIe siècle ont pu être définis. Toutefois nous nous sommes surtout consacrés aux anciens chenaux. D’une part une palynologue est intervenue sur le terrain et des prélèvements de bois ont été effectués pour la dendrochronologie.
De plus, la prise de côtes systématiques a permis de reconstituer différents tracés éventuels qui démontre la complexité d’un réseau en tresse.

Brissay-Choigny/Vendeuil (02) - Bilan des sondages réalisés de 2009 à 2012

Brissay-Choigny/Vendeuil (02) - Bilan des sondages réalisés de 2009 à 2012.

© S. Hébert, T. Bouclet et D. Maréchal, Inrap

L’approche par les textes a mis en évidence les différentes usages et conflits pour la fin du Moyen Âge et la période moderne. Les sondages ont surtout permis d’appréhender régulièrement des aménagements essentiellement en bois, mais aussi à base de clayonnage. Soulignons que parmi ces bois, les piquets sont très majoritaires et les pieux assez rares. Les tests et les fenêtres permettent de déduire le plus souvent des pêcheries (présence de nasses et de centaines de lests en calcaires). D’autres aménagements sont en lien avec des renforts de berge. Enfin les derniers aménagements perçus peuvent être considérés comme liés à des chemins et sont le plus souvent constitués de  massifs de craie associé à des piquets.

Brissay-Choigny/Vendeuil (02) - Log 797 axe moulin (?) non daté

Brissay-Choigny/Vendeuil (02) - Log 797 axe moulin (?) non daté.

© D. Maréchal, Inrap

Les fouilles prescrites sur ces zones ont permis, grâce aux décapages étendus et aux études spécialisées, d’obtenir de nombreuses informations (dont des datations) sur la gestion de ce milieu humide qui s’est fossilisé récemment au cours du XVIIe siècle.

Durée :
10'52"
Production :
Inrap
Année :
2017
Contact :

denis.marechal [at] inrap.fr
guy.flucher [at] inrap.fr

Partenaire
Logo INRAP