Conférences
4
Score : 4 (1 vote)
Mis à jour le
05 février 2018
Colloque
Le diagnostic comme outil de recherche

Ce deuxième séminaire scientifique et technique s’est tenu à Caen, à l'auditorium du château, les 28 et 29 septembre 2017. Il a été organisé par l'Inrap (David Flotté et Cyril Marcigny) avec le soutien du département du Calvados et de la Mairie de Caen.

Si la législation sur l'archéologie préventive s'est appliquée dès son origine au domaine public maritime (DPM), le diagnostic n'est régulièrement pratiqué en contexte maritime que depuis une demi-décennie.

Auteur et intervenante

  • Cécile Sauvage, conservateur en charge des littoraux Manche est - Mer du Nord, Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM)

À l'instar des réflexions méthodologiques occasionnées par les grands tracés linéaires en archéologie terrestre, les grands projets d'aménagement du DPM récemment initiés par l'État (parcs d'éoliennes en mer et interconnexions électriques sous-marines) ont depuis peu conduit le DRASSM à mettre en place un protocole rigoureux pour mesurer l'impact de ces aménagements sur le patrimoine archéologique immergé.

Ce protocole est aujourd'hui mis en œuvre dans le cadre de diagnostics réalisés par l'Inrap (cellule subaquatique) ou, sur demande de l'aménageur, dans le cadre d'évaluations archéologiques réalisées en amont par le DRASSM lors des études d'impact. Le premier bilan des évaluations assurées par le DRASSM sur les parcs éoliens en mer du premier appel d'offre et sur les câbles électriques FAB et IFA2 permet de mesurer les apports et les limites de cette démarche, nouvelle en contexte sous-marin.

Durée :
18'29"
Production :
Inrap
Année :
2017
Contactez nous

cecile.sauvage [at] culture.gouv.fr

Partenaire
Logo DRASSM