Conférences
1
Score : 1 (1 vote)
Mis à jour le
05 octobre 2020
Colloque
Archéologie de la mer

L'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) et le musée du quai Branly—Jacques Chirac s'associent à l'occasion de la Journée internationale de la mer dans une après-midi rythmée par des conférences et projections.

Voir le programme complet

Colloque "Archéologie de la mer", projection Les îles perdues de Bretagne (série « Les experts du passé »). Débat avec Cyril Marcigny et Yvan Pailler, Inrap, et Hélène Guiot, Inalco.

Au Néolithique, il y a 5 000 ans, des hommes et des femmes s’installent dans des îles bretonnes, pourtant difficiles d’accès.

Intervenants :

Cyril Marcigny est archéologue de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), actuellement Directeur adjoint de l'UMR 6566-CReAAH (CNRS, universités de Rennes I, Rennes II et Nantes et chargé de cours au sein des universités Rennes I et Rennes II.

Spécialisé dans l'étude de la protohistoire ancienne (Néolithique et âge du bronze), il est l'auteur de plusieurs articles et ouvrages sur l'Ouest de la France et plus particulièrement la Normandie. Son travail est depuis quelques années plus particulièrement tourné sur l'organisation de l'espace rural du Néolithique à l'Âge du fer et sur les relations entre le nord de la France et le sud de la Grande-Bretagne durant l'âge du bronze.


Yvan Pailler est archéologue, responsable d’opération à l’INRAP Grand-Ouest. Il est titulaire de la chaire ArMeRIE (Archéologie Maritime et Recherche Interdisplinaire Environnementale), UBO / INRAP. Ses travaux portent essentiellement sur le Néolithique et les débuts de l’âge du Bronze dans l’Ouest de l’Europe. Spécialiste en technologie lithique, il participe à plusieurs programmes de recherches régionaux (PCR) et internationaux (ANR, ACR) et a dirigé de nombreuses opérations archéologiques en Bretagne (prospections, diagnostics, fouilles). Il est l’instigateur avec Y. Sparfel du programme archéologique molénais.

Helene Guiot est docteure en Préhistoire-Ethnologie-Anthropologie de la Sorbonne, associée à l’UMR PALOC, chargée de cours à l’Inalco. Elle mène des recherches sur les sociétés de Polynésie en s’attachant aux savoirs et savoir-faire, aux pratiques de valorisation des matériaux et aux productions esthétiques. En focalisant ses travaux sur des objets-patrimoines (pirogues, étoffes d’écorce…), son projet de recherche vise à énoncer les conceptions qu’élaborèrent les Polynésiens sur leur univers insulaire. Dans ce contexte, les questions de patrimoines matériels et immatériels intègrent sa réflexion. Hélène Guiot réalise des études de collections muséographiques, conçoit et participe à des expositions en France et en Polynésie.
Année :
2020
Durée :
00:24:37
Partenaire(s)
logo_quai_branly-300x212.jpg