Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
15 novembre 2018
Colloque
De l’Île-de-France à l’Europe du Nord-Ouest, les peuplements humains avant le dernier maximum glaciaire

Table ronde qui s'est tenue à la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès (Nanterre), les 15 et 16 octobre 2018. Manifestation organisée par F. Blaser, C. Chaussé, H. Djema et J.-L. Locht, avec le soutien de l'Inrap, de la DRAC Île-de-France et du CNRS (UMR 7041 et UMR 8591).

Table ronde : "De l’Ile-de-France à l’Europe du Nord-Ouest : les peuplements humains avant le dernier maximum glaciaire, bilan, objectifs et perspectives de la recherche", par Jackie Despriée​, Quentin Borderie, Christine Chaussé, Céline Coussot, Sylvie Coutard, Valérie Deloze, Philippe Gardère, Morgane Liard, Johannes Musch et Hélène Tissou

Auteurs

  • Jackie Despriée​, CNRS/MNHN - UMR 7194 HNHP Département Homme et environnement
  • Quentin Borderie, Conseil départemental d’Eure-et-Loir, CNRS - UMR 7041 ArScAn Laboratoire d'Ethnologie Préhistorique
  • Christine Chaussé, Inrap Centre-Île-de-France, CNRS - UMR 8591 Laboratoire de Géographie Physique
  • Céline Coussot, Inrap Centre-Île-de-France,  CNRS - UMR 8591 Laboratoire de Géographie Physique
  • Sylvie Coutard, Inrap Hauts-de-France, CNRS - UMR 8591 Laboratoire de Géographie Physique
  • Valérie Deloze, Inrap Grand-Ouest, CNRS - UMR 6566 CreAAH
  • Philippe Gardère, Inrap Centre-Île-de-France, CNRS -UMR 7324 CITERES
  • Morgane Liard, Inrap Centre-Île-de-France, CNRS - UMR 6042 GEOLAB
  • Johannes Musch, Inrap Centre-Île-de-France
  • Hélène Tissoux, CNRS/MNHN - UMR 7194 HNHP Département Homme et environnement, BRGM

Résumé

La région Centre-Val de Loire recouvre les auréoles sédimentaires du sud du Bassin Parisien. Elle correspond au bassin-versant de la Loire moyenne et déborde sur celui de la Seine dans sa partie septentrionale. Les formations pléistocènes étudiées sont les formations fluviatiles fossiles et les formations limoneuses d’origine éolienne.

Depuis deux décennies, les systèmes fluviatiles fossiles du Loir, du Cher, et de la Creuse font l’objet d’études géochronologiques ESR et géoarchéologiques systématiques. Mises en place dès le Pléistocène inférieur, les formations sableuses ou caillouteuses ont été déposées en relation avec les cycles glaciaire-interglaciaire. Étagées sur les versants puis emboîtées dans les vals, elles sont assez bien conservées grâce au soulèvement régional. Elles ont souvent recouvert des niveaux du Très-Ancien Paléolithique (Mode 1) et du Paléolithique ancien (Acheuléen s.s, Mode 2). Depuis 2012, dans le cadre d’opérations d’archéologie préventive, les études géomorphologiques et préhistoriques ont été réalisées sur les formations fluviatiles de la Loire et de la Sologne en amont d’Orléans. Elles ont été couplées à un programme de datations par ESR (Résonance de Spin Électronique) engagé par le Bureau des Recherches Géologiques et Minières qui permet de les attribuer au Pléistocène moyen et supérieur.

Dans les vals de la Loire, du Loir, de l’Eure et du Cher, les phases successives de dépôt et d’érosion des alluvions fluviatiles récentes et de leur couverture limoneuse ont été relevées. Une dizaine de sites sont datés ou en cours de datation OSL. Des niveaux du Paléolithique moyen et supérieur sont associés aux différents paléosols weichséliens. Parallèlement, un travail de récolement des données disponibles sur les formations d’origine éolienne déposées sur les plateaux ou les versants a été réalisé dans le département d’Eure-et-Loir. La couverture limoneuse est étendue bien que d’assez faible épaisseur. Toutefois, des accumulations importantes de plusieurs mètres, recouvrant parfois plusieurs cycles glaciaire-interglaciaires ont été étudiées à Chaudon, à Bonneval, Illiers-Combray, Courville et Mainvilliers. La plupart contiennent des vestiges datés du Paléolithique moyen: à partir du SIM 8 à Bonneval, aux SIM 5b et 3 à Illiers-Combray, à la transition SIM 5/4 pour Mainvilliers. En Touraine, les opérations d’archéologie préventive menées sur les plateaux de la Gâtine tourangelle ont également révélé des séquences loessiques qui semblent avoir enregistré le dernier cycle interglaciaire-glaciaire et parfois une partie du cycle antérieur. Ces séquences contiennent des artefacts lithiques du Paléolithique moyen et supérieur.

La réalisation d’une cartographie synthétique des découvertes récentes sur le Pléistocène de la région Centre-Val de Loire, qu’elles soient stratigraphiques et/ou archéologiques, souligne l’importance du travail issu de l’archéologie préventive dans la compréhension des dynamiques sédimentaires dont l’influence sur les conditions de préservation des sites paléolithiques antérieurs au Dernier Maximum Glaciaire est primordiale. En définitive, ces résultats, qui permettent également le réexamen de données anciennes, offrent un paysage renouvelé pour le Pléistocène de région Centre-Val-de-Loire et ouvrent désormais la possibilité d’établir les premières comparaisons avec les données des régions plus septentrionales de la France, tant sur les modalités des enregistrements pédo-sédimentaires que sur les variations des technotypologies des industries du Paléolithique moyen et supérieur.

Année :
2018
Durée :
16 minutes
Contactez nous
  • jackie.despriee [at] free.fr
  • quentin.borderie [at] mae.u-paris10.fr
  • christine.chausse [at] inrap.fr
  • celine.coussot [at] inrap.fr
  • sylvie.coutard [at] inrap.fr
  • valerie.deloze [at] inrap.fr
  • philippe.gardere [at] inrap.fr
  • morgane.liard [at] inrap.fr
  • johannes.musch [at] inrap.fr
  • h.tissoux [at] brgm.fr
Partenaire
cnrs.jpg
UMR 7194 - HNPN
Logo département Eure-et-Loir
inrap logo
Laboratoire d'Ethnologie préhistorique - ArScAn
Logo LGP
Logo CReAAH
CITERES UMR 7324 logo
Logo GEOLAB
Logo BRGM