Colloques
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
06 janvier 2020
Colloque
Bioarchéologie : minimums méthodologiques et référentiels communs, nouvelles approches

Ce quatrième séminaire scientifique et technique s’est tenu à Sélestat en Alsace, à l'auditorium de la Bibliothèque Humaniste​, les 28 et 28 novembre 2019. Il a été organisé par Carine Carpentier (Inrap), Rose-Marie Arbogast (CNRS), et Philippe Kuchler (Archéologie Alsace).

Frédéric Poupon (Communauté urbaine du Grand Reims)

Les collections ostéologiques sont un outil indispensable à toute étude archéozoologique. La création du service archéologique du Grand Reims en 2009 et plus particulièrement l’ouverture d’un poste d’archéozoologue a nécessité le développement d’un tel outil de travail. L’ostéothèque du Service s’est appuyée dans un premier temps sur une collection personnelle, alimentée par de nouveaux squelettes complets et/ou des pièces osseuses isolées issus des diverses fouilles réalisées par le service. Face aux limites de cette collection à l’usage (ossements fragiles en raison de leur enfouissement plusieurs fois séculaire, squelettes incomplets, taxons sauvages peu représentés, etc.), une réflexion a été menée afin de mettre en place une ostéothèque plus étoffée.

La constitution d’une collection de comparaison nécessite la mise en place d’une chaîne opérationnelle allant de l’acquisition du cadavre de l’animal à sa préparation ostéologique. Un tel projet se heurte à plusieurs difficultés liées au statut juridique des animaux (plus ou moins contraignant en fonction de l’espèce), aux conditions de préparation des animaux (risques sanitaires et respect des normes d’hygiènes) et aux contraintes financières. Loin d’être insurmontables, l’acquisition et la transformation de  ces animaux requièrent la mise en place d’un réseau permettant le bon déroulement de la chaîne opératoire en toute légalité. Les contraintes budgétaires conditionnent le développement d’un tel outil et conduisent par conséquent à faire certains choix techniques et/ou scientifiques.

Face à ces différents obstacles, l’objet de cette communication est de présenter comment à l’échelle d’un service de collectivité territoriale un tel outil a pu être mis en place et continue de se développer progressivement.

Mots-clés : ostéothèque, faune, statut juridique, préparations ostéologiques

Durée :
00:06:05
Année :
2019
Contact(s)

frederic.poupon [at] grandreims.fr

Partenaire(s)
Inrap logo 2019
Archéologie Alsace

GDR Bioarcheodat