Vue de la partie nord de la nécropole gallo-romaine de Bondy.
Les découvertes

De nombreuses fouilles se sont déroulées dans ce secteur de Bondy, en plein centre-ville, totalisant aujourd’hui une surface de 2 hectares d’investigation. Les premières recherches, eurent lieu en 1963 et permirent la mise au jour de sépultures dites « franques », c’est-à-dire mérovingiennes ! Par la suite, une vaste nécropole gallo-romaine de 327 sépultures accompagnée de quelques structures et un village du haut Moyen Âge et son cimetière de 329 inhumations furent découverts. En 2007, des sépultures, uniques en Île-de-France, de la Peste noire de 1348 furent dégagées à seulement quelques centimètres au-dessus de sarcophages en calcaire du Bas Empire.

Elévation de la caisse jusqu'au 1er étage du musée Gadagne
Événements

À Lyon, à l'occasion de l'aménagement d'un parc de stationnement souterrain en bordure du quartier Saint-Georges, sur la rive droite de la Saône, une équipe d'archéologues de l’Inrap a mis au jour entre 2002 et 2004 seize embarcations, dont sept épaves de bateaux-viviers datées de la première moitié du XVIe siècle. Après trois années de restauration, l'un de ces bateaux-viviers, la pirogue « LSG 15 », rejoint le musée d’histoire de Lyon (MHL) et sera présenté lors de la prochaine exposition Les pieds dans l’eau.

Autun 7

Une fouille de l'Inrap à Autun a permis de révéler une importante nécropole de l'Antiquité tardive. La diversité des sépultures et la richesse du mobilier découverts viennent enrichir considérablement la connaissance de l’histoire autunoise. Cette fouille est également d’une importance majeure pour la définition des pratiques funéraires de l’Antiquité tardive en Gaule romaine. 

bonnevillerecadret.jpg
Événements

Une sélection de ressources à destination de tous les publics pour découvrir l’archéologie et son actualité depuis son salon.

Champs surélevés précolombiens adjacents au site sur chenier de Bois Diable, juste en haut à gauche
Les découvertes

Directeur de recherche au CNRS, Stéphen Rostain est le premier archéologue français à s’être spécialisé sur l’Amazonie. Contre l’idée que la forêt amazonienne serait un espace vierge et inhabitable, les nombreuses recherches qu’il a menées, notamment en Guyane française et en Équateur, ont démontré que des populations précolombiennes ont occupé et géré d’immenses espaces des basses terres de l’Amazonie.

Châtenois 4
Les découvertes

L'Inrap fouille actuellement à Châtenois les vestiges d'un moulin du XVIIe siècle transformé en scierie au XIXe siècle. Conjuguant archéologie du bâti et archéologie industrielle, cette fouille est une première en Alsace.

Vue générale de la fosse d’accès aménagée et des fours de tuiliers.
Les découvertes

À Meximieux, l'Inrap a mis au jour les vestiges de trois fours de tuiliers en bon état de conservation. L’occupation antique constitue une découverte importante avec la mise au jour d’un enclos fossoyé trapézoïdal dont l’origine pourrait remonter à la période laténienne.

Fouille du puits des Anglais
Les découvertes

À Saint-Philippe (La Réunion), l'Inrap met au jour les vestiges d'une ancienne usine à sucre du milieu du XIXe siècle, ainsi que les logements attenants des travailleurs engagés et affranchis, notamment forgerons.

Pages